Pucerons sur les plantes au jardin : 10 astuces naturelles et efficaces pour s’en débarrasser

Pouvant se reproduire vite, les pucerons sont un véritable fléau pour les fleurs, les légumes et les arbres fruitiers, plus particulièrement les rosiers. Ils se nourrissent des sèves qui se trouvent dans les bourgeons. Ils empêchent ainsi les plantes de se développer correctement. Avec une prise en charge sérieuse, il est heureusement plus facile de venir à bout de ces petits insectes. Il est donc inutile d’utiliser des produits chimiques nocifs. Les techniques de nos grand-mères suffisent pour éliminer les pucerons. Voici, pour ce faire, les 10 astuces naturelles pour s’en débarrasser.

 

1 – Utilisez les purins de plante anti-pucerons

Les purins sont une macération de plante, souvent reconnus pour leur odeur nauséabonde. Grâce à cette propriété, ils constituent un répulsif naturel redoutable pour les pucerons. Dans ce cadre, vous pouvez utiliser de l’ortie, de la lavande, de la fougère aigle, de la rue officinale ou des feuilles de sureau noir pour éliminer ces parasites. Pour concocter des purins maison, il faut prendre une partie sèche ou fraîche de ces plantes, puis les macérer pendant plusieurs jours dans un bac d’eau froide. Vous pouvez pulvériser les colonies de pucerons avec ce mélange végétaux tous les 15 jours.

2 – Faites des infusions de plante

Certaines plantes comme la menthe, la camomille ou la sauge contiennent des substances qui font fuir les insectes. Pour venir à bout des pucerons, vous pouvez donc pulvériser vos légumes ou vos fleurs avec des infusions de ces espèces végétales. Pour cela, vous pouvez mélanger 250 g de plante sèche avec 10 litres d’eau chauffée à 90°. Il faut laisser refroidir l’infusion au moins 24 h avant de l’utiliser.

3 – Mettez de la poudre de l’argile blanche sur les plantes

Sur les plantes, la poudre de l’argile blanche se révèle comme un écran protecteur. Elle gêne les déplacements des pucerons, freinant ainsi leur invasion sur les bourgeons. À l’aide d’un pinceau, vous pouvez badigeonner les tiges des plantes avec une pâte d’argile blanche. Pour ce faire, il faut mélanger la poudre avec de l’eau ou du blanc d’œuf pour que la solution adhère bien à la peau des plantes.

 

4 – Utilisez du savon noir

En général, les savons noirs contiennent de l’huile végétale et de la potasse. Le mélange de ces deux actifs permet d’obtenir un asphyxiant hautement efficace pour les parasites comme les pucerons. Si vous souhaitez adopter cette option, vous pouvez donc diluer 3 cuillères à soupe de savon noir dans 1 litre d’eau tiède. Il faut ajouter de l’huile de colza pour éviter que la solution mousse.

 

5 – Cultivez des plantes anti-pucerons

Certaines variétés de plantes ont la capacité naturelle de repousser l’invasion de pucerons. Dans cette catégorie, vous pouvez compter sur la menthe, la lavande, l’armoise, l’œillet d’Inde, la rose d’Inde, le souci, l’ail ou la sarriette. Pour vous débarrasser de ces parasites, vous pouvez cultiver l’une de ces espèces végétales à proximité des plantes sensibles à l’invasion de pucerons.

6 – Attirez dans le jardin des prédateurs naturels pour les pucerons

Les coccinelles, les syrphes, les chrysopes et les perce-oreilles sont de véritables prédateurs pour les pucerons. Ces petits animaux adorent picorer ces parasites et dévorent sans problème leur colonie. Dans ce cadre, vous pouvez les attirer dans votre jardin en créant un environnement favorable à leur installation. Prévoyez pour cela des petits coins sympas comme des abris ou plantez des espèces végétales indigènes.

Coccinelle dévorant un puceron
Crédit photo : © Canva

7 – Versez des huiles essentielles sur les plantes

Grâce à leurs actifs, les huiles essentielles peuvent vous aider à éliminer les pucerons. Elles contiennent également des substances qui peuvent renforcer ou nourrir vos plantes. Les huiles essentielles d’ail, de cèdre, de géranium rosat, de lavande, de menthe poivrée, de piment de Jamaïque ou de sauge officinale sont les plus efficaces pour se débarrasser de ces parasites. Vous pouvez mélanger l’une d’elles avec de l’huile de colza et de l’eau avant de l’utiliser.

 

8 – Utilisez un scotch double-face

Les pucerons récoltent avec la sève de plante du miellat végétal. Pour cela, les fourmis les élèvent et les protègent contre les insectes prédateurs. Si vous voulez combattre l’invasion de pucerons, l’idéal est d’éliminer avant tout les fourmis. Vous pouvez utiliser, pour cela, un scotch double-face avec des glus naturelles comme les cires ou les résines. Cet outil empêche les deux parasites de se mettre en contact, favorisant ainsi l’attaque des insectes prédateurs.

 

9 – Concoctez une décoction à base de rhubarbe

La rhubarbe fait partie des ingrédients non négligeables pour se débarrasser des pucerons. Elle contient des substances répulsives naturelles. Pour faire fouir ces parasites, vous pouvez macérer 100 g de feuille de cette plante dans 1 litre d’eau froide. Il faut porter à ébullition ce mélange pour le réduire à 1/3 de sa quantité.

10 – Pulvérisez la plante avec une infusion de tabac brun

Les tabacs bruns possèdent une odeur et un goût piquant. Ils se présentent ainsi comme un répulsif puissant pour les pucerons. Pour combattre ces parasites avec cette substance, vous pouvez macérer dans 1 litre d’eau 100 g de tabac brun pendant la nuit. Le matin, vous pouvez filtrer la solution et l’utiliser directement sur les feuilles et les bourgeons de vos plantes.

Michel
A propos de l'auteur
Retraité de la fonction publique, je suis jardinier amateur de "père en fils". Enfant déjà j'accompagnais mon père et mon grand père dans un jardin "ouvrier" dans la banlieue Lilloise. J'entretien cette passion et vous la partage dans les pages de ce site.
AccueilPucerons sur les plantes au jardin : 10 astuces naturelles et efficaces pour s’en débarrasser

Laisser un commentaire