Comment éloigner les guêpes : conseils et remèdes naturels pour être tranquille cet été

éloigner les guêpes naturellement

Comment éloigner les guêpes de votre jardin ou de votre maison et ainsi éliminer les risques sanitaires tout en respectant ces insectes ? C’est la question que de nombreuses personnes se sont posées lorsqu’elles ont dû faire face à une présence excessive de guêpes dans leurs espaces de vie, des hyménoptères particulièrement dangereux car ils peuvent déclencher de graves réactions allergiques chez les personnes hypersensibles.

C’est un doute plus que légitime, surtout chez ceux qui veulent protéger l’environnement, en évitant d’endommager les écosystèmes en utilisant peut-être des produits chimiques nocifs. Il est possible de supprimer les guêpes de manière naturelle et respectueuse, mais il faut toujours procéder avec la plus grande prudence. Et, si leur présence est particulièrement pénible, faites confiance aux entreprises de lutte antiparasitaire. Il en existe beaucoup qui utilisent des méthodes biologiques, avec des insecticides biodégradables pour une sécurité maximale.

Les guêpes dans la maison : quels sont les dangers ?

Le terme guêpe est utilisé de manière générique pour désigner un hyménoptère commun, répandu dans toute la France, souvent confondu avec les abeilles et les bourdons, beaucoup plus pacifiques. En France, la variété la plus répandue est la Vespula vulgaris – la guêpe commune jaune et noire – bien que depuis le début des années 2000, la Vespa velutina se soit également répandue. Cette dernière, introduite accidentellement en Europe en raison du commerce avec l’Asie, est plus grande et est connue pour limiter la survie des abeilles en particulier.

Dard de la guêpe
Crédit photo : © Canva

Les dangers de la présence de guêpes dans la maison sont presque tous liés à leur piqûre, dont le venin peut provoquer une gêne importante chez l’homme et même entraîner la mort chez les personnes allergiques. Moyennement agressifs, ils peuvent piquer même s’ils n’ont pas été directement piqués, ce qui entraîne des conséquences :

  • Brûlure, gonflement, douleur, rougeur et démangeaison chez les sujets non allergiques ;
  • Angioedème, troubles respiratoires et choc anaphylactique sévère chez les sujets allergiques.

Il convient de rappeler que, contrairement à l’abeille, la guêpe peut piquer à plusieurs reprises. En effet, l’abeille perd son dard après la piqûre, ce qui entraîne la mort : une éventualité qui pousse l’insecte à n’y recourir qu’en tout dernier ressort.

Que faire si vous remarquez un nid de guêpes ?

Mais que faire si vous remarquez un nid de guêpes, peut-être dans le jardin ou accroché aux murs de votre maison ? Tout d’abord, il est nécessaire de l’apprendre et de la reconnaître, afin de ne pas la confondre avec celle des abeilles.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par @funam.bule

Le nid de ces hyménoptères a généralement un périmètre irrégulier, mais à l’intérieur il présente des cellules parfaitement hexagonales. La partie extérieure, quant à elle, ressemble à un cône en carton, que les guêpes fabriquent elles-mêmes en humidifiant des résidus de bois avec des substances présentes dans leur salive.

Lorsque vous remarquez un nid de guêpes, vous ne devez jamais vous approcher trop près. Si les insectes percevaient un danger, ils pourraient en effet attaquer, avec des conséquences dangereuses pour la sécurité des personnes. Procédez à la mise à l’abri des personnes les plus fragiles et même des animaux domestiques, puis demandez conseil aux institutions compétentes dans votre région.

Pourquoi les guêpes sont importantes pour l’écosystème ?

Aussi dangereuses et gênantes qu’elles soient pour l’homme, les guêpes jouent un rôle important dans l’écosystème, comme tout autre être vivant. En particulier :

  • Pollinisation : les guêpes, comme les autres hyménoptères, sont des insectes pollinisateurs. Ils transportent le pollen d’une plante à l’autre en se reposant sur leurs fleurs ;
  • Parasites : les larves de guêpes sont voraces et, grâce à leur alimentation, elles limitent la prolifération de certains parasites qui sont également dangereux pour l’homme.

Il peut arriver que vous trouviez des groupes de ces insectes autour de votre maison, ce qui est fréquent, surtout au printemps et en été. Les guêpes peuvent avoir été attirées par certaines fleurs, fruits et légumes ou autres substances sucrées présentes dans la maison.

Si leur présence est sporadique ou du moins contenue, certains remèdes naturels peuvent être utilisés pour les éloigner efficacement. Si, par contre, un nid a été découvert, peut-être accroché dans le grenier ou dans une fenêtre, il est toujours conseillé de faire appel à une entreprise spécialisée pour éviter de courir des risques inutiles.

Comment éloigner les guêpes de la terrasse ?

Si ces insectes perturbent votre terrasse, rendant les après-midi d’été et les dîners dans la chaleur particulièrement ennuyeux, vous pouvez recourir à certaines plantes qu’ils n’aiment pas. Ceux-ci peuvent être placés autour du périmètre du balcon et également à des endroits stratégiques tels que sur les tables ou près des chaises et des fauteuils.

Voici quelques-uns des remèdes de grand-mère les plus efficaces :

  • La citronnelle : bien que la plus efficace pour contenir les moustiques, cette plante est également utile pour lutter contre les guêpes ;
  • L’ail : il a une odeur particulièrement désagréable pour ces insectes, il suffit de placer quelques clous de girofle dans les coins de la terrasse et dans les endroits où vous séjournez le plus ;
  • Le café : ces insectes n’aiment pas non plus l’odeur du café, vous pouvez donc placer des bols autour du périmètre de la terrasse, remplis de marc.
    Beaucoup recommandent également de créer des pièges, par exemple avec un mélange d’eau et de miel versé dans une bouteille en plastique, mais cette méthode entraîne la mort des insectes.

Comment éloigner les guêpes du jardin ?

Les conseils déjà vus pour la terrasse conviennent également à la lutte contre les guêpes dans le jardin. Optez pour de petites cultures de citronnelle, des bols de café et des gousses d’ail.

Comme le jardin offre plus d’espace pour agir, on peut également créer des lits avec de la Nepeta cataria – herbe à chat – qui a un excellent pouvoir de dissuasion. Le périmètre du jardin peut en revanche être consacré à des haies de lauriers, un autre légume que ces hyménoptères ne semblent pas particulièrement apprécier. Les petits buissons de chrysanthèmes, de thym et de géraniums sont également excellents.

Comment éloigner les guêpes de la piscine ?

Presque tous les hyménoptères sont attirés par l’eau : ils boivent plusieurs fois par jour, restant en tension à la surface du liquide grâce à leur extrême légèreté. Pour cette raison, il n’est pas difficile de trouver ces insectes près des petites et grandes piscines. Mais ce n’est pas tout : la couleur bleue du fond des bassins semble attirer davantage ces spécimens.

Pour les éloigner et profiter d’une baignade en toute sécurité, il est utile de placer des plantes dissuasives autour du périmètre de la piscine, comme la citronnelle, le chrysanthème et les géraniums.

Là encore, vous pouvez accrocher des miroirs aux murs et aux branches d’arbres, ce qui confondra les guêpes en leur faisant croire qu’elles sont près de l’eau et en attirant leur attention par la réflexion intense de la lumière.

Comment éloigner les guêpes de votre maison ?

Bien entendu, les guêpes peuvent aussi pénétrer dans la maison, surtout en été, lorsque les portes et les fenêtres sont grandes ouvertes. Pour limiter leur présence à l’intérieur des appartements, il est utile de recourir à ces remèdes :

  • Moustiquaires : l’installation de moustiquaires sur les portes et les fenêtres est le moyen le plus simple d’éloigner les guêpes des espaces de vie ;
  • Nettoyage : l’assainissement de l’environnement permet d’éloigner les insectes, y compris les hyménoptères. Pour ce faire, utilisez des produits dissuasifs tels que le vinaigre de vin blanc et quelques gouttes d’huile d’arbre à thé ;
  • Plantes ornementales : placer des pots d’herbe à chat, de citronnelle, de chrysanthème et de géranium dans la maison permet d’éloigner les guêpes ;
  • Nourriture : gardez la nourriture couverte, ou de préférence dans le réfrigérateur, car son odeur attire ces insectes. Surtout les aliments sucrés.

Comment éloigner les guêpes de la table ?

Enfin, si des guêpes viennent perturber un déjeuner ou un dîner en s’approchant dangereusement des convives, il est utile d’éliminer les sources d’attraction. Tous les aliments doivent être recouverts de cloches en verre ou en plastique afin que l’odeur ne se répande pas. Surtout les fruits, les légumes doux, le miel et le sucre.

Guêpes se nourrissant
Crédit photo : © Canva

Vous pouvez également disposer de jolis centres de table composés de pots d’herbe à chat, de citronnelle et vaporisés de quelques gouttes d’huile d’arbre à thé ou d’essence de citron.

Chasser les guêpes : pourquoi éviter les produits chimiques ?

Les produits chimiques sont une solution rapide pour se débarrasser de ces hyménoptères, mais ne doivent être utilisés qu’en cas d’infestation grave ou très grave. Comme rendre impossible la vie dans la maison et mettre en danger la sécurité des personnes.

En effet, surtout si elles sont répandues à l’extérieur, ces substances peuvent contaminer le sol et le polluer. De même, après utilisation, il est nécessaire d’évacuer momentanément les locaux : l’inhalation de gaz et de vapeurs peut être irritante pour les voies respiratoires.

Laurence
A propos de l'auteur
Mère (et grand-mère) au foyer, je suis également rédactrice et pigiste. J'écris surtout sur les animaux qu'ils soient domestiques ou sauvages, et plus généralement sur tout ce qui touche à la nature.
AccueilComment éloigner les guêpes : conseils et remèdes naturels pour être tranquille cet été
Sur le même thème :

Laisser un commentaire