Alerte aux bourdons dans le jardin : où nichent-ils et que faire en cas de piqûre ?

Bourdons

Avec l’arrivée du beau temps, les jardins et les balcons se remplissent de magnifiques fleurs. En bref, tout grouille de vie et on assiste également à une invasion d’insectes, notamment de mouches, de moucherons, des abeilles, des guêpes. Ces dernières, en particulier, se déplacent de fleur en fleur à la recherche de pollen. Il peut arriver que vous vous retrouviez face à face avec ces petites créatures, mais la guêpe n’est pas la seule à vouloir trouver un coin sûr où faire son nid.

En fait, il se peut aussi que vous rencontriez un parent sympathique qui ressemble beaucoup à l’abeille, mais avec des caractéristiques différentes : nous parlons du bourdon.

Comment reconnaître un bourdon ?

Le bourdon appartient à la même famille que l’abeille et son nom scientifique est Bombus. Il s’agit d’un genre d’insectes appartenant à la famille des Apidaee et essentiels à la pollinisation. Il construit des colonies qui ne survivent qu’une seule saison dans laquelle il n’y a qu’une seule reine. Il ressemble beaucoup à l’abeille, un peu plus grand, maladroit et joufflu, et est recouvert d’un duvet qui le protège du froid. De nombreuses espèces de bourdons sont souvent confondues avec des abeilles parce qu’elles ont des rayures jaunes et noires.

bourdon butine une fleur
Crédit photo : © Canva

Où niche-t’il ?

Le bourdon peut nicher n’importe où : il existe des bourdons aériens, de surface ou souterrains. Les bourdons de surface préfèrent généralement nicher dans de vieux nichoirs à oiseaux et de petites crevasses dans les arbres ou des hôtels à insectes, pour autant qu’ils se trouvent à plusieurs mètres du sol. Les nids en surface se trouvent dans des rondins, des fissures dans les fondations des maisons ou dans des endroits inaccessibles. Les bourdons qui nichent sous terre le font dans la terre des pots, dans les jardins ou dans les anciens tunnels abandonnés des souris ou des campagnols.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sabine Charlier (@bkt54)

Que faire en cas de piqûre de bourdon ?

Le bourdon n’est pas un insecte agressif, il ne peut piquer qu’en cas de défense. Cet insecte ne libère pas son aiguillon et son venin n’est pas mortel pour l’homme. Cependant, il est conseillé de ne pas sous-estimer leur piqûre ; il est toujours préférable de la vérifier et de garder un œil sur les gonflements et réactions étranges.

Désinfectez la zone piquée, et placez un glaçon sur la piqûre, cela calmera un peu la douleur.

 

Laurence
A propos de l'auteur
Mère (et grand-mère) au foyer, je suis également rédactrice et pigiste. J'écris surtout sur les animaux qu'ils soient domestiques ou sauvages, et plus généralement sur tout ce qui touche à la nature.
AccueilAlerte aux bourdons dans le jardin : où nichent-ils et que faire en cas de piqûre ?

Laisser un commentaire