Oisillon tombé du nid : voici ce qu’il faut faire pour le sauver et le relâcher en pleine forme

Pas facile d’agir lorsqu’un oisillon se trouve en danger et est tombé du nid. Avant de le nourrir, il y a quelques points à connaître. Vous avez trouvé un petit oiseau et vous vous interrogez sur sa prise en charge, son traitement et sa nourriture ? Quelques procédures minutieuses doivent être suivies pour ne pas heurter l’oisillon et lui permettre de rester en vie.

Ne pas ramasser l’oisillon

Au printemps, de nombreuses personnes trouvent de petits oiseaux tombés de leurs nids dans la rue ou dans leurs espaces verts. Chaque année, notamment à partir du mois d’avril, les oisillons commencent à sortir et à tomber de leurs nids. Il est donc très tentant de les ramasser et de les porter secours, en particulier s’ils poussent des cris d’aide. Un geste pas souvent utile, comme l’indique la Ligue de protection des oiseaux.

A lire également  C’est le retour des hirondelles ! Nos conseils pour les accueillir au jardin

En effet, il est courant qu’un petit oiseau s’aventure hors de son nid pour explorer son environnement. C’est notamment le cas des grives. Il en est de même pour les chouettes et les merles. Très emplumés, ils sont facilement reconnaissables, parce qu’ils sautillent, signe qu’ils prendront leur envol bientôt. N’étant pas abandonnés, leurs parents se trouvent généralement à proximité et les nourriront pendant quelques jours.

Bien se comporter face à un oisillon en détresse

Avant tout, il ne faut jamais se précipiter ou paniquer. Si l’oiseau trouvé est supposé en détresse ou blessé, il faut tout simplement observer son comportement et vérifier à distance ses conditions physiques. En effet, il se peut que l’animal soit en mesure de reprendre seul ses esprits. De plus, s’il s’agit d’un oisillon, regarder aux alentours est un geste crucial, car il se peut que ses parents se trouvent à proximité pour le récupérer.

A lire également  C’est le retour des hirondelles ! Nos conseils pour les accueillir au jardin

Toutefois, si la situation vous paraît plus grave, le petit oiseau doit être prélevé. Puis, protégez-le avant d’informer les professionnels qui sauront bien s’en occuper. Il faut alors le prendre en douceur, de préférence avec des gants. Ensuite, maintenez-le doucement avec les bras tendus pour ne pas lui faire mal ou vous blesser. Mettez-le dans un coin assez sombre et entourez-le d’un tissu. Par la suite, placez-le dans une petite boîte en veillant à percer des trous pour une bonne aération.

Prendre soin d’un oisillon recueilli

Il est crucial d’agir rapidement. Sinon, l’oisillon tombé du nid ne survivra pas. Voici alors ce que vous devez faire en priorité.

Les premiers gestes à adopter

Après avoir mis au chaud et protégé l’oisillon dans une boîte, placez-le près d’une source de chaleur. Avant de le nourrir, il convient de le réhydrater. L’intérieur de son bec est-il suffisamment humide ? Il est donc bien hydraté. Sa peau est-elle souple ? Tout va pour le mieux. Dans le cas contraire, donnez-lui une boisson réhydratante. Vous pouvez en acheter ou en fabriquer vous-même en faisant bouillir, puis en laissant tiédir ¼ de tasse de sirop de maïs avec une pincée de sel. Faites tomber une par une des gouttes de cette solution sur le bord de son bec. Mais vous pouvez également lui donner des petits morceaux de fruits gorgés d’eau.

A lire également  C’est le retour des hirondelles ! Nos conseils pour les accueillir au jardin

Les méthodes pour nourrir un oisillon tombé du nid

Un oisillon tombé du nid doit être nourri toutes les heures du matin au soir, mais pas la nuit, et ce, pendant trois semaines environ. Mais tout dépend de l’âge du petit oiseau. Et s’il en demande, vous pouvez lui donner un peu de nourriture pour oiseau. Si nécessaire, n’hésitez pas à stimuler l’ouverture de son bec en le tapotant légèrement ou en touchant ses commissures.

Crédit photo : © canva

Concernant le type de nourriture à privilégier, l’idéal est d’identifier l’espèce : granivore ou insectivore. En cas de doute, donnez-lui un breuvage pour oiseaux enrichi de protéines comme les vers de terre écrasés en petits morceaux, la pâtée pour chat au bœuf, etc.

Laurence Verdier
A propos de l'auteur
AccueilOisillon tombé du nid : voici ce qu’il faut faire pour le sauver et le relâcher en pleine forme
Sur le même thème :

Laisser un commentaire