Faut-il enlever les gourmands des plants de tomates ? Les deux points de vue avec techniques et conseils

Tout jardinier amateur ayant une culture de tomates s’est déjà demandé s’il faut se débarrasser ou non des gourmands. Si jadis l’égourmandage était systématique, il en est autrement aujourd’hui.

Ainsi, deux tendances se dégagent. D’un côté, ceux qui pensent que les supprimer serait une erreur et de l’autre les adeptes des pratiques anciennes. Alors, doit-on enlever les gourmands des plants de tomates et si oui, comment s’y prendre ?

Tailler les gourmands de tomates : bonne ou mauvaise idée ?

Les gourmands sont des tiges qui se développent à l’aisselle des feuilles de tomate (croisement de ces dernières et de la tige principale). Il s’agit donc de tiges secondaires réputées pour ne pas produire de fruits. Par contre, elles utilisent l’énergie nécessaire à celles principales pour croître convenablement. Ainsi, leur taillage est plus que justifié lorsqu’il s’agit des jeunes plants de tomates. C’est justement à ce niveau que le débat est sans fin entre les jardiniers.

Il faut supprimer les gourmands de tomates : l’avis majoritaire

La majorité des jardiniers reste fidèle à la vielle idée selon laquelle l’égourmandage est capital pour une bonne croissance des plants de tomate. En effet, pour ce groupe, ces nouvelles branches énergivores ont tendance à épuiser la tige principale. Cette dernière doit donner de belles tomates à terme. En supprimant les tiges secondaires, vous optimisez donc la récolte de vos fruits qui mûrissent plus rapidement.

L’autre avantage mis en avant par les adeptes du taillage des gourmands, c’est que cette pratique permet d’aérer les plants de tomate. Grâce à cela, l’arbre fruitier parvient à profiter de plus de lumière (exposition au soleil) et les feuilles de plus d’espace pour mieux s’épanouir.

L’égourmandage est nuisible pour les plants de tomate : le nouveau courant de pensée

Pour ce groupe de jardiniers, les gourmands ne sont pas juste des rameaux secondaires qui privent les plants de tomate de leur énergie vitale. Ils sont d’une grande utilité pour la plante en cas de grande sécheresse. Ils constituent un espace de stockage d’eau supplémentaire pour celle-ci. Cela permettra aux jeunes plants de survivre durant la période de fortes chaleurs.

Par ailleurs, l’égourmandage, selon ces jardiniers expose votre plante à divers risques pouvant compromettre son développement. Vous pouvez découvrir un avis à ce propos en visitant le blog de jardinage Mon petit coin vert. Retenez que cette taille ouvrirait la porte aux maladies auxquelles sont exposées les tomates, notamment le mildiou.

Supprimer les gourmands de tomate ou les conserver : comment faire ?

Si vous décidez de vous débarrasser des branches secondaires, vous donnez plus de chance à votre arbre fruitier de s’épanouir. Celui-ci disposera de toutes les ressources nécessaires pour cela. Toutefois, vous devez être conscient des risques. En effet, couper les gourmands, c’est infliger une blessure à votre plante. Celle-ci aura besoin de beaucoup d’énergie pour cicatriser. Pourtant, c’est pour éviter ce gaspillage énergétique que vous aviez au départ choisi d’enlever les rameaux énergivores.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lili home dreams (@lili.home.dreams)

Tout de même, il faut garder à l’esprit que le plus important, c’est de garantir une croissance optimale à vos plants de tomates. En vue de cela, vous devez choisir le moment où la météo est favorable pour procéder à l’élimination des gourmands. Aussi, il fait y aller délicatement pour éviter de toucher accidentellement la tige principale. Le site professionnel monjardinmamaison.maison-travaux.fr recommande d’entreprendre l’égourmandage par temps ensoleillé. En effet, puisque cette opération revient à blesser la plante, le soleil aidera celle-ci à bien guérir et vite cicatriser.

L’été est donc la meilleure saison pour cette taille car vous avez la certitude de jouir de plusieurs jours consécutifs de soleil. Deux à trois jours seront nécessaires pour une bonne cicatrisation. Par ailleurs, vous devez veiller à couper les branches à éliminer juste à son extrémité (point de jointure avec la tige principale). Notez qu’une mauvaise manipulation peut être fatale pour votre plante.

Michel
A propos de l'auteur
Retraité de la fonction publique, je suis jardinier amateur de "père en fils". Enfant déjà j'accompagnais mon père et mon grand père dans un jardin "ouvrier" dans la banlieue Lilloise. J'entretien cette passion et vous la partage dans les pages de ce site.
AccueilFaut-il enlever les gourmands des plants de tomates ? Les deux points de vue avec techniques et conseils
Sur le même thème :

Laisser un commentaire