Comment repiquer les gourmands des tomates ? Nos conseils pour décupler vos récoltes

Repiquer les gourmands de tomates est une technique très profitable dans ce sens qu’elle vous permet d’accroître votre production. Assez simple et facile à faire, elle vous permet de faire des profits dans votre plantation. Alors, comment repiquer les gourmands de tomates ? Découvrez ici nos conseils pour y parvenir.

repiquer gourmands tomates

Ce qu’il faut savoir avant de repiquer les gourmands de tomate

Avant de repiquer vos gourmands de tomate, vous devez d’abord avoir quelques informations à propos.

Le but du coupage des gourmands de tomate

Les gourmands de tomates sont les branches assez développées d’une tige de tomate. Ces branches poussent sous l’aisselle des feuilles. Il s’agit des branches avec beaucoup de croissants plus que les autres. Les gourmands de tomates peuvent faire jusqu’à 20 cm.

La nécessité de couper les gourmands réside dans le fait que ces derniers épuisent les plantes principales. Ce qui rend la production de fruits un peu difficile. En séparant donc les gourmands des plantes principales, vous donnez plus de chance à la tige principale.

Ainsi, la tige devient plus vigoureuse et produit des tomates plus grosses. L’autre avantage, c’est qu’en repiquant les gourmands de tomates, vous multipliez aussi votre production. C’est-à-dire que ses gourmands deviennent à leur tour des plantes qui vont également donner des fruits.

Quand et comment retirer les gourmands des plantes ?

Certains jardiniers affirment qu’il ne faut pas retirer les gourmands de vos plantes de tomates pendant la période de pluie. Pendant cette période, votre plante risque d’être affectée par le mildiou. Une maladie cryptogamique qui a tendance à se développer dans les régions humides.

Alors, avant de procéder au découpage, vous devez vous assurer de le faire pendant une période bien ensoleillée. En effet, le soleil aide la plante principale à vite cicatriser (cette cicatrisation peut prendre jusqu’à 3 jours environ). Le retrait est en effet comme une blessure pour cette dernière.

Vous n’avez pas forcément besoin d’un ciseau pour retirer les gourmands. Il vous suffirait de vous servir de vos doigts. Saisissez le gourmand du bout des doigts et retirez-le délicatement. Quoique simple à faire, vous devriez quand même veiller à retirer les gourmands de la plante de tomate de façon minutieuse.

Repiquer les gourmands de tomates : comment s’y prendre ?

Maintenant que vous avez déjà coupé les gourmands de la plante, il faut passer à l’étape suivante. La culture des gourmands de tomates n’a vraiment rien de difficile. Vous avez deux possibilités pour faire bouturer les gourmands.

Avec la première possibilité, il vous suffit d’utiliser de l’eau. En effet, les pieds des gourmands coupés seront trempés dans des verres d’eau. Ces derniers doivent rester trempés pendant une semaine. Après cette période, les racines des branches auront déjà poussé et vos plants seront prêts à être repiqués.

La seconde méthode quant à elle, consiste à planter la branche en godet. Pour cela vous avez besoin d’un godet de 7 cm de diamètre et du terreau à semis. Le processus consiste alors à tasser légèrement. Ensuite, faites tremper le terreau jusqu’à ce que ça remonte à la surface.

Le terreau doit être archi humide. Enfin, plantez la branche à une profondeur de 4 cm. Après cela, la branche va d’abord faner. Vous devez alors bien l’arroser les jours suivants. Entre 7 et 10 jours, vous aurez le résultat. Elle va développer ses racines.

Une fois que les gourmands ont déjà leurs racines développées, vous pouvez alors les planter au sol. Une fois planté, arrosez-les tous les 3 jours pendant 15 jours. Arrosez les pieds sans les feuillages.

Repiquer les gourmands de tomates est avantageux lorsque cela est bien fait. Mais lorsque l’opération est ratée, les plantes originales peuvent être affectées par des agents pathogènes. Pensez donc à bien suivre nos conseils donnés ci-dessus afin de bien réussir cette opération.

Michel
A propos de l'auteur
Retraité de la fonction publique, je suis jardinier amateur de "père en fils". Enfant déjà j'accompagnais mon père et mon grand père dans un jardin "ouvrier" dans la banlieue Lilloise. J'entretien cette passion et vous la partage dans les pages de ce site.
AccueilComment repiquer les gourmands des tomates ? Nos conseils pour décupler vos récoltes
Sur le même thème :

Laisser un commentaire