Un potager au soin de la nature

Si vous souhaitez faire un potager qui ne nécessite pas énormément de soin, qui respecte les écosystèmes et qui vous offre de beaux légumes, le potager en permaculture est la technique de culture qu’il vous faut.

Ayant un principe inspiré de la nature, cette technique cultive plusieurs plantes et légumes en permanente interaction. Evidemment, l’usage des insecticides et des engrais chimiques est fortement prohibé. Comment faire un potager en permaculture ? Réponse dans cet article.

Comment faire un potager en permaculture ?

Pour faire un jardin potager en permaculture, qui est une technique parfaite pour faire un potager pour débutant, il n’existe pas de méthode standard à suivre. Vous devez donc organiser votre potager selon vos besoins et l’espace dont vous disposez. Cependant, il y a tout de même certains points à prendre en considération pour réussir votre potager en permaculture.

Analyser votre environnement

Cette analyse vous permettra de prendre note de certains paramètres importants, voire primordiaux, pour le développement de vos légumes. Voici donc ce que vous devez constater :

  • Les espèces végétales qui poussent spontanément et naturellement dans votre jardin.
  • Les insectes et les animaux qui vivent dans votre jardin.
  • L’orientation de votre jardin et la durée de son ensoleillement.
  • L’orientation et la force du vent dans votre jardin.
  • Les régions les plus sèches et les plus humides de votre jardin.
  • Votre budget, la superficie de votre jardin, votre matériel et le temps que vous avez.

Choisissez vos légumes et vos plantes

En adoptant la permaculture, votre potager ne sera donc pas composé que de légumes. En effet, d’autres végétaux complémentaires peuvent en faire partie également. De ce fait, établissez une liste des plantes et des légumes que vous souhaitez cultiver en vous assurant de la possibilité de leur coexistence, leur bonne interaction ainsi que leurs sensibilités.

Cette association de plantes de potager vous permettra d’éviter les engrais et les insecticides chimiques.

Aménagez votre potager

Pour ce faire, vous devez choisir les plantes adéquates pour protéger vos cultures du vent, et trouver le bon emplacement des légumes et des herbes aromatiques pour qu’elles soient à portée de main. Pensez également à l’esthétique de votre potager en permaculture.

Formez des parcelles

Dans l’optique de conserver les ressources du sol, il est recommandé de cultiver vos plantes au-dessus du sol. Pour ce faire, adoptez les parcelles suivantes :

  • La plate-bande permanente.
  • Le trou de serrure.
  • Les buttes et les bottes de paille.
  • Les lasagnes et les potager 3P.

Pensez à créer des parcelles de largeur moyenne pour ne pas avoir à marcher dessus.

Comment distinguer la permaculture de l’agroécologie ?

La permaculture est souvent confondue avec l’agroécologie malgré les différences qui les distinguent l’une de l’autre. L’agroécologie a pour objectif l’instauration d’un système agricole durable. Pour y parvenir, elle se montre plus exigeante que l’agriculture biologique en faisant appel à des techniques telles que le compostage, le compagnonnage, la culture en hauteur, le recyclage de l’eau, etc.

Cela vise à protéger les écosystèmes et conserver les ressources du sol, en plus de la production de légumes et autres produits végétaux sains, meilleurs pour la santé de l’humain.

La permaculture répond également à ces exigences mais de manière plus large et modérée, en donnant plus d’importance à l’humain.

Exemple de permaculture

La permaculture n’intervient pas qu’en culture potagère uniquement , mais également en d’autres domaines, à savoir :

  • L’habitat : en construisant des bâtisses avec des matériaux biodégradables, consommant l’énergie de façon modérée et écologique,
  • L’économie : en promouvant les mouvements associatifs du type Système d’échange local, qui crée des relations sociales, solidaires et communautaires.

Si vous tenez à la nature et à l’écologie, adoptez la permaculture pour cultiver vos plantes dans votre potager.

Michel
A propos de l'auteur
Retraité de la fonction publique, je suis jardinier amateur de "père en fils". Enfant déjà j'accompagnais mon père et mon grand père dans un jardin "ouvrier" dans la banlieue Lilloise. J'entretien cette passion et vous la partage dans les pages de ce site.
AccueilUn potager au soin de la nature
Sur le même thème :

Laisser un commentaire