Mésanges au jardin : L’arme ultime contre les chenilles processionnaires

Bien qu’ils soient moins efficaces qu’un épandage aérien, les mésanges au jardin sont le meilleur allié pour combattre les chenilles processionnaires. En effet, leur présence permet d’éradiquer gratuitement ces insectes urticants. Il s’agit donc d’une alternative bio que certaines villes commencent à utiliser aujourd’hui. Si vous avez du mal à combattre les chenilles processionnaires, vous pouvez également inviter ces oiseaux dans votre jardin.

Un moyen abordable et bio pour éradiquer les chenilles processionnaires

Dans la lutte contre les chenilles processionnaires, les mésanges sont une option non négligeable. Avoir ces oiseaux dans son jardin permet d’éliminer ces insectes nuisibles sans payer une somme colossale ou utiliser des produits chimiques. Il suffit de les inviter en installant un nid dans votre propriété. Ces petits volatils adorent les chenilles processionnaires. Avec leur long bec, ils sont capables de les extraire de la terre. Ils éliminent à votre place ces insectes. Pour cette option, la nourriture de l’oiseau et l’installation de son nid sont vos seules dépenses. Il faut, en effet, nourrir les mésanges afin qu’ils restent le plus longtemps possibles dans votre jardin.

Mésanges : mangeur d’insectes incontestable

Les mésanges sont de véritables prédateurs pour les chenilles processionnaires. Ils sont capables de manger plus de 200 individus par jour. Pendant l’hiver où ils doivent nourrir leurs petits, ils deviennent plus redoutables puisqu’ils peuvent avaler plus de 500 chenilles par jour. Un seul individu peut, pour cela, vider en un rien de temps le nid de ces insectes urticants. Il se sert de son long bec pour faire un trou à travers le cocon et extraire les chenilles rapidement.

Ces petits oiseaux ne craignent pas les poils urticants des chenilles processionnaires. Ils dévorent ces insectes, quel que soit leur stade d’évolution. Ils avalent sans problème les petites larves tout comme les grosses chenilles recouvertes de poils. Pour ce faire, ils coupent le corps de l’insecte en deux, puis ils séparent l’intérieur de la peau poilue.

Suivez l’exemple des autorités

Dernièrement, l’Institut National de Recherche Agronomique (INRA) envisage sérieusement d’installer des nichoirs à mésanges un peu partout pour pousser la lutte contre ces insectes. À l’heure actuelle, certaines villes et préfectures soutiennent cette idée puisqu’elles sont conscientes de l’efficacité des mésanges et de leurs avantages. Elles prennent, pour cela, l’initiative d’installer des nids d’oiseaux dans les arbres proches d’un foyer de chenille processionnaire. À travers cette manœuvre, elles donnent l’exemple pour que les ménages qui possèdent un jardin mettent également des nids de mésanges. Pour la municipalité d’Anglet, plus de 50 nichoirs sont installés dans la forêt du Pignada. Le Conseil départemental du Loiret a aussi décidé d’essayer ce moyen 100 % écolo. Il ordonne, pour cela, la fixation de petits logis de mésanges sur les pins infestés qui se trouvent le long des routes départementales de la ville de l’Orléans.  

Comment inviter les mésanges à s’installer dans le jardin ?

Pour inviter les mésanges à installer dans votre jardin, l’idéal est de créer un nid douillet, capable de les attirer. Pour commencer, vous devez fixer le nichoir au-dessus de 2 m. Cela permet de limiter son accès par les prédateurs comme les chats et les écureuils. Il faut également installer le nid sur un arbre infecté, puis l’orienter au sens contraire du vent et aux rayons du soleil. Pour terminer, il faut bien mesurer la porte d’entrée pour que l’oiseau puisse entrer et sortir aisément. En général, un trou de 28 cm correspond à la taille moyenne d’une mésange adulte. Lorsque le locataire est installé dans le nif, évitez de le toucher. Ces types d’oiseau sont très craintifs. Ils peuvent fouir et ne plus revenir.

Laurence
A propos de l'auteur
Mère (et grand-mère) au foyer, je suis également rédactrice et pigiste. J'écris surtout sur les animaux qu'ils soient domestiques ou sauvages, et plus généralement sur tout ce qui touche à la nature.
AccueilMésanges au jardin : L’arme ultime contre les chenilles processionnaires
Sur le même thème :

Laisser un commentaire