Quelles étiquettes choisir?

Si vous disposez d’un très grand espace dans votre jardin et que vous avez beaucoup de potagers, il est tout à fait normal de ne pas vous souvenir de quelle plante vous avez plantés dans quel endroit surtout lorsqu’il s’agit de jeunes pousses qui ne peuvent être reconnues que difficilement grâce à leurs morphologies. D’où l’intérêt d’étiqueter toutes vos plantations !

Pourquoi mettre des étiquettes dans votre potager ?

Les étiquettes potagères représentent avant toute chose un moyen efficace pour marquer l’emplacement de vos plantations afin de vous faciliter leur identification tout en apportant une touche décorative. Les étiquettes potagères peuvent être placées en début de rang de chaque culture et servir de repères entre les lignes. L’étiquette potagère peut être aussi utilisée comme une carte botanique avec tous les renseignements nécessaires : nom scientifique et nom commun, origine, date de plantation, etc. Le choix de l’étiquette potagère est en fonction de son utilisation soit pédagogique, commune ou alors pour vulgarisation. Afin de pouvoir mettre une étiquette fiable il est important de chercher à identifier sa plante par les moyens suivants :

  • Recherche dans les archives des plantes déjà existantes.
  • Collecte d’informations dans les factures d’achat, les plants, les notes de carnet de potager ou alors dans le schéma de plantation.
  • Faire appel à un/une botaniste.
  • Visite des jardins possédant des collections répertoriées.
  • Rencontres avec des pépiniéristes experts.
  • Recherches sur le web dans les catalogues et forums dédiés aux plantations.
  • Il est également possible d’en trouver dans certaines applications et dans les livres et ouvrages sur la botanique.

Types d’étiquettes pour quelles plantes ?

L’étiquette est l’un des accessoires et outils de potager les plus serviables, elles sont tout aussi utiles qu’un terreau ou une clôture de potager. Il existe plusieurs types d’étiquettes qui dépendent de l’utilisation envisagée : pour une identification, des informations ou une organisation. L’étiquette peut être soit suspendue à l’aide d’une ficelle ou plantée au pied de la plante. Les utilisations peuvent différer selon le type de plantes telles que les arbustes et plantes vivaces, les bulbes, les semis et le verger mais pour une utilisation pour potager, il est important de choisir des étiquettes techniques, qui sont faciles à marquer à l’aide d’un crayon, elles doivent être courtes et plantées directement dans le sol pour permettre au jardinier de repérer ses plantations en toute facilité. Si vous souhaitez réutilisez vos étiquettes, nous vous conseillons d’écrire dessus avec un outil effaçable tel que les feutres à craie, les crayons graphites ainsi que les feutres non permanents.

Modèles d’étiquettes à choisir

Il existe des étiquettes qui sont fournies lorsque vous achetez des graines en sachets sauf que celles-ci sont très fragiles et peuvent être facilement abimées sous l’effet du soleil et de la pluie, il est donc recommandé d’opter pour une étiquette qui dure dans le temps. Le modèle d’une étiquette potagère est toujours en fonction du matériau par lequel elle est fabriquée et afin de bien choisir le modèle qui vous convient, il faut bien tenir compte de sa durabilité, de sa fréquence d’utilisation et de sa valeur décorative. Il existe donc des étiquettes en ardoise qui sont naturelles, durables, très résistantes aux fluctuations du climat, sans risque de pourriture, d’une couleur noire ou grise, apportant une touche décorative et ne demandent pas d’entretien. Les étiquettes métalliques sont résistantes (corrosion, chaleur et froid), légères, techniques et réutilisables. Les étiquettes en bois (chêne ou châtaignier) sont écologiques et recyclables, d’un bel aspect, résistantes au soleil et à la pluie et doivent être repeintes pour augmenter de leur longévité et enfin les étiquettes en plastique qui sont fabriquées en acrylique ou en polypropylène, résistantes et réutilisables.

Michel
A propos de l'auteur
Retraité de la fonction publique, je suis jardinier amateur de "père en fils". Enfant déjà j'accompagnais mon père et mon grand père dans un jardin "ouvrier" dans la banlieue Lilloise. J'entretien cette passion et vous la partage dans les pages de ce site.
AccueilQuelles étiquettes choisir?
Sur le même thème :

Laisser un commentaire